Étiquetage environnemental des emballages. Une nouvelle loi qui harmonise différentes directives européennes pour simplifier l’attribution des déchets d’emballages et le recyclage.

Étiquetage environnemental des emballages. L’Italie s’est avérée être l’un des pays les plus vertueux en matière de recyclage des déchets. Combien de fois nous est-il arrivé de devoir jeter un paquet et de ne pas être sûr devant les bacs de recyclage. En plus d’entraîner de lourdes amendes, la livraison incorrecte des déchets est également un problème pour le recyclage et l’élimination finale.

C’est pourquoi la nouvelle législation sur l’étiquetage environnemental des emballages est entrée en vigueur le 26 septembre 2020.

Ce qui change dans l’étiquette de l’emballage

Les nouvelles dispositions prévoient que tous les produits mis sur le marché national doivent porter une étiquette appropriée qui explique de manière intuitive et visuelle comment et où il convient de jeter l’emballage après usage. C’est surtout, le secteur de l’alimentation qui a été impactée et les grands producteurs n’ont pas tardé à s’adapter. Nous voyons sur cette image un exemple d’emballage alimentaire de marque Barilla avec les indications conformes à la loi.

Étiquette sur un paquet de pâtes Barilla avec indication environnementale

Critères de base pour l’étiquetage environnemental des emballages

Un étiquetage environnemental doit être préparé pour tous les composants séparables manuellement de l’emballage. Par exemple, il peut s’agir d’emballages en carton avec une fenêtre en plastique qu’il faut séparer avant la livraison, ou de tetrapak de lait avec un bec verseur en plastique non recyclable.

Comme pour le positionnement, les données doivent être reportées sur au moins un des éléments d’emballage suivants :

Les parties séparables simples

Le corps principal de l’emballage

L’élément qui porte déjà l’étiquette et rend l’information plus lisible pour le consommateur final.

Lorsque cela n’est pas possible, cela peut être compensé par des solutions numériques telles que des QR codes et des applications spéciales. Ces mesures ont été particulièrement utiles en temps de Covid pour les menus des restaurants, par exemple.

Indications conformément au décret 97/129/CE (Source : www.conai.org)

Les données qui doivent être reportées sur l’étiquette sont :

  • Type d’emballage (Écrit en toutes lettres ou représenté graphiquement)
  • Indication du matériau (code alphanumérique conformément au décret 97/129/CE)
  • Le matériel de référence et le type de collecte
  • Libellé « vérifier les dispositions de votre commune ».
Informations minimales obligatoires sur l’étiquetage environnemental (Source : www.conai.org)

Grâce à l’adoption des couleurs des « Waste Visual Elements » également pour les matériaux et la destination de l’emballage dans l’étiquetage environnemental, il sera beaucoup plus facile pour les consommateurs d’identifier immédiatement la bonne manière d’éliminer ce type de déchets. En particulier, la norme chromatique est la suivante :

Bleu pour le papier

Brun pour le bio

Jaune pour le plastique recyclable

Turquoise Pour les métaux

Vert pour le verre

Gris pour les indifférenciés

Il existe également des données facultatives qui peuvent être incluses dans l’étiquette environnementale, telles que des indications pour la collecte sélective de qualité ou des informations supplémentaires sur les caractéristiques environnementales de l’emballage.

Informations facultatives sur l’étiquetage environnemental (Source : www.conai.org)

Comme nous l’avons vu précédemment, en effet, de nombreuses marques font de l’éco-durabilité leur code stylistique pour conquérir leur public cible. Un exemple très récent est Barilla qui a décidé de renoncer complètement aux fenêtres en plastique dans ses emballages de pâtes commercialisés au Royaume-Uni.

Maquette graphique d’étiquetage environnemental option 1 (Source : www.conai.org)
Maquette graphique pour l’option 2 d’étiquetage environnemental (Source : www.conai.org)

Pour les paresseux, le CONAI (Consortium National de l’Emballage) met à disposition un outil en ligne appelé “e-tichetta” permettant aux entreprises de créer l’étiquetage environnemental de leurs emballages conformément aux dispositions en vigueur. Cet outil est disponible sur le site www.conai.org ou directement sur e-tichetta.conai.org.

Conclusions

Vous êtes sur le point de lancer un nouveau produit alimentaire sur le marché qui nécessite un emballage efficace et conforme à la loi ? Vérifiez que vous avez rempli toutes les conditions requises et faites confiance à Packly sans hésitation. 

Choisissez simplement le format d’emballage qui convient le mieux à votre article, personnalisez les graphiques en incluant toutes les informations pertinentes et nous nous occupons du reste. Vous n’avez plus qu’à attendre que les boîtes soient livrées à l’adresse de votre choix !